The Marble facade of ND de la Treille Monument staircase Welcome to Chenonceau Fountains, Osborne House

A la découverte de la Mangrove

Publié: 21 novembre 2014 • Catégories: Conseils voyages

mangrove1.jpg

J’ai toujours été attirée par la mangrove, l’idée de me balader en pirogue au milieu des Palétuviers était un de mes rêves d’enfant. Quand pirates des Caraïbes était sorti j’étais ado et je bavais devant l’écran en regardant non pas Johny Depp (ok, un peu) mais les paysages incroyables presque surréels que je voyais!

J’ai réalisé un de mes rêves de gosses il y a quelques jours quand je suis tombée par hasard sur la page Indian River de mon petit guide sur la Dominique ou je suis actuellement pour du Woofing. Le descriptif de l’ INDIAN RIVER m’a vraiment séduite (même le nom fait rêver) et j’ai décidé que j’irai passer une journée dans une pirogue dans le « Bayou » le lendemain.

L’Indian River est une rivière qui passe au sud de Portsmouth une petite ville de la Dominique. C’est à environ 60km de Castle Bruce ou je fais mon Wwoofing. Le problème c’est que je n’avais pas de voiture et malgré l’avis du fermier qui m’accueille qui me dit qu’il n’est pas dangereux de faire du stop la nuit pour une jeune femme seule je préfère ne pas tenter le diable… et je propose à Martin, un woofer de la ferme de venir avec moi, il suffit de lui dire Bayou pour qu’il mette ses chaussures de randonnée et nous commençons a planifier notre aventure.

Le lendemain matin nous voilà partis en Bus pour Roseau, la capitale, ou nous espérons trouver un Bus pour Portsmouth. Il a plu des cordes la veille et le trajet nous prend plus d’une heure. Nous finissons par arriver à Roseau ou nous cherchons la gare de bus.

Mangrove

Gare est un bien grand mot, c’est une cohue ou tous les chauffeurs de la Dominique haranguent les passants pour les faire monter dans le « bus » mini van 10 places à destination des différentes villes et villages de l’ile. Apres avoir trouvé le bus le moins cher de la cohue 7eastcarribean dollar nous voilà partis. Le bus roule à toute allure et s’arrête de temps en temps pour déposer un passager. Il n’y a pas d’arrêt de bus le long de la route, il faut juste crier STOP le plus fort possible et le chauffeur finira par s’arrêter. Génial non ?

Nous arrivons à Portsmouth et en 10 minutes l’histoire est réglée. Nous achetons nos tickets 26ec qui nous permettent d’entrer dans le Parc, c’est une réserve nationale, payante donc avant de nous approcher des pirogues ou en moins de minutes 5 personnes nous proposent de nous emmener.

Je suis un peu déçue de voir que je ne peux pas ramer toute seule dans ma pirogue mais bon après avoir discuter du prix quelques minutes, nous voilà partie sur l’Indian River pour 40Ec chacun. Martin a l’air d’un gosse et je ne peux pas m’empêcher de sautiller tout le long du débarcadère.

Nous voilà partis:

Mangrove

C’est une journée magnifique, les palmiers se balancent doucement, les oiseaux font un vacarme incroyable mais dès que nous pénétrons dans Bayou, la lumière se tamise, et tout devient silencieux ! David notre guide-piroguier manœuvre la Barque et nous parle nature en même temps. Il nous parle poissons, crabes, le rôle des termites dans l’écosystème. Je n’en reviens pas!

Mangrove

Au détour du chemin on arrive à jolie petite cabane, vous reconnaissez ? Tia Delma habite la dans Pirates de caraïbes 2- Le coffre maudit. La production a construit ce cabanon pour les besoins du film et l’ont gentiment laisses pour le plus grand plaisir des touristes. Le cabanon est à l’abandon,accessible à tous mais je ne reviens pas de sa taille. Plutôt spacieux ! Je pourrais complètement emménager dans une hutte de ce type la !

Nous continuons notre chemins et dans l’eau sous notre pirogue on peut voir passer d’énormes barracudas BA-RA-COU-DAS !

Mangrove

Nous arrivons au milieu du bayou et au milieu de la rivière, ce magnifique palétuvier. Les palétuviers ici sont appelés les Red blood car leurs sève est rouge sang et elle en a apparemment la consistance. Comme si les arbres avaient pompé le sang de tous les indiens caribes assassinés par les colons… J’en frissonne rien que d’y penser !

Nous arrivons finalement à un bar au beau milieu du bayou, au bord de la rivière ou nous accueilles par de la musique reggae. 2 planteurs et une coco toute fraiche plus tard accompagnes d’un doux sentiment d’euphorie nous partons nous balader dans le bayou à pied. Le silence est assourdissant, il fait humide et par terre des branches saignent ! Les gardes forestiers sont en train de couper un palétuvier J’ai comme une envie de partir en courant…

Nous revoilà sur notre pirogue et David s’arrête pour me laisser peindre la rivière pendant que Martin essaye d’attraper un Barracudas, vingt minutes passent et David commence a se racler la gorge pour nous faire comprendre qu’il est temps de repartir, il nous explique qu’il ne veut pas être dans la mangrove après le coucher de soleil par peur de voir les monstres de légendes prendre vie.

Mangrove

Je dois dire qu’avec le coucher de soleil les cris des zandolites, perroquets et des iguanes deviennent de plus en plus bruyants et la mangrove se transforme doucement et c’est légèrement effrayant. Je suis fascinée malheureusement la barque s’arrête et je n’ai déjà qu’une envie: Y retourner! Une passion pour les palétuviers vient de naitre…

Share this article...
 



Ce site utilise des cookies pour fournir et améliorer le service. Vous pouvez désactiver tous les cookies inutiles ici.