The Belfry Canola Fields Roofs Black bird

Visiter Highgate Cemetery

Publié: 19 janvier 2016 • Catégories: Londres · Art Tips

Chaque capitale a un cimetière ou repose son lot d’artistes, philosophes et célébrités. Paris a le « père Lachaise », Londres Highgate cemetery. Cet incroyable cimetière de  l’époque victorienne est connu pour etre le plus beau cimetière de Grande-Bretagne. J'ai voulu en avoir le coeur net.
Le jour de ma visite  Ian, notre guide, accueille les visiteurs devant les grilles du cimetière et nous invite à attendre le reste du petit groupe dans la chapelle du cimetière.
 
 Un peu d’histoire :
Le cimetière fut établi en 1839 pour fournir un nouvel espace ou enterrer les morts qui jusqu’à lors étaient enterrer dans leur cimetière paroissial mas du à l’expansion sans précédent de a ville de Londres les cimetières se retrouvent plein à craquer et il devient plus en plus commun de voir un bras ou une jambe dépasser  d’une tombe. Les habitants  sont horrifies de cette situation et craignent de voir se développer une épidémie. De plus ils trouvent choquants de voir les croque-morts tasser les corps à coups de pelles pour les faire rentrer dans les emplacements prévus.
 
Tout le monde est arrivé et notre guide explique les consignes de sécurité pour notre visite. Interdiction de prendre des raccourcis entre les tombes car certains chemins sont couverts de lierre et peuvent cacher une tombe endommagée. « Inutile d’aller rejoindre les habitants du cimetière avant l’heure dit-il en souriant ». Obligation de rester sur le chemin.
Ian nous parle de l’architecte et auteur de cette initiative, Stephen Geary. Le 20 Mai 1839 le cimetière est officiellement ouvert. 15 hectares de terrain furent consacres par l’église (Church of England et 2 sont dédiés a l’enterrement des morts d’autres confessions et les dissidents.
 
Pour attirer les clients le cimetière fait créer une porte égyptienne  maintenant connue sous le nom de «The Egyptian avenue » puis du « Lebanese circle (le cercle du liban) un ensemble magnifique de tombes et de Mausolées en marbre ou l’on peut voir les cercueils en bois precieux.
 
 
Nous marchons  dans le cimetière, de temps en temps un oiseau siffle et interrompt le silence du cimetière. Il règne une atmosphère très particulière, un mélange de révérence et de sérénité. Je m’assois sur les marches de l’escalier qui mène au cercle libanais et admire l’architecture de la rotonde. Le soleil fait une brève apparition et ses rayons illumine le marbre des mausolées, pour quelques secondes le nom des habitants s’offre à notre regard avant de retourner dans l’ombre.
 
 Nous pénétrons dans la plus ancienne partie du cimetière. Ici la nature reprend doucement ses droits,  le sol est recouvert de lierre et les branches craquent sous nos pas. Le vent souffle de plus en plus fort et le ciel se couvre. Je suis étonnée de la finesse des détails des sculptures de certaines tombes,toutes sont finement sculptées et certains détails sont très émouvants. Notre guide s'arrete devant les plus belles et nous raconte l’histoire de leurs habitants: Boxeur tombé dans l'oubli, Parents désespérés de la perte d’un enfant, amantes abandonnées et devenues accro au Laudanum, banquiers mégalo ruinés.  Je suis pendue aux levres d'Ian. Malheureusement la visite s’achève et notre petit groupe retourne silencieusement vers les grilles, plongé dans ses pensées.
 
Je suis ravie d’avoir eu l’occasion d’en apprendre plus sur le cérémonial funéraire de l’Angleterre victorienne. Même dans la mort ils apportaient une attention spéciale au rang social et créèrent à cet effet des mausolées d’une richesse sans précédent. Une visite à faire si votre niveau d’anglais le permet!
 

Share this article...
 



Ce site utilise des cookies pour fournir et améliorer le service. Vous pouvez désactiver tous les cookies inutiles ici.