Les lieux peints par Monet en France et à Londres

Oscar Claude Monet était un amoureux de la lumière. Il savait jouer avec les textures, les couleurs,vous donner une impression de chaleur ou de froid, il faisait ressentir le brouillard, la vapeur et la brume. Il mettait un point d’honneur à peindre la lumière avant tout et c’est pourquoi tellement de ses tableaux sont des séries car un seul tableau n’est pas suffisant pour représenter le changement des saisons, l’aube ou le crépuscule. 

Voici une liste non exhaustive des lieux que vous pouvez visiter pour partir sur les traces des tableaux de Monet à travers la France et Londres.

La gare Saint Lazare,1877. 

Gare de St Lazare, 1877. Monet vit à Paris, tout près de la gare Saint Lazare. Il décide de s’inspirer d’une citation d’Emile Zola qui disait «nos artistes ont besoin de trouver de la poésie dans le train tout comme nos pères l’ont trouvé dans les forêts et les rivières».

Il obtient  l’autorisation de peindre à l’intérieur de la gare St Lazare. Il se lance dans 7 versions de la gare: certaines sont chaudes, d’autres brumeuses, certaines pleines de vapeur à cause des trains au départ…. Il fut satisfait du résultat et présenta sa série au Salon des impressionnistes de 1877.

Bain de la Grenouillère 

Après un hiver très froid à Paris, Monet emmène sa femme Camille et leur petit garçon se baigner à Bougival, au bord de l’Ile des Impressionnistes. Renoir était là aussi, peignant le Déjeuner des Canotiers. Ce tableau ressemble plus à un Esquisse qu’à un tableau fini, qui sait quelles étaient les intentions de Monet…

Comment s’y rendre : Prenez le RER A jusqu’à Chatou, traversez le pont, vous y êtes! Il y a un grand musée sur l’île appelé le musée Fournaise. Allez jeter un œil!

Rouen

Monet est venu à Rouen en 1892 pour régler une affaire d’héritage avec son frère à Rouen. Il prend une chambre au numéro 31, place de la cathédrale, (au-dessus de l’office de tourisme). Il avait une vue fantastique sur la cathédrale et il était juste attiré par elle a décidé de peindre la cathédrale à cause des reflets créés sur la pierre en fonction de l’heure de la journée.

Sa détermination à terminer cette série le fait rester beaucoup plus longtemps qu’il ne l’avait initialement prévu à Rouen. La construction de la cathédrale Notre-Dame a commencé au XIIème siècle. Il a fallu environ 100 ans pour la terminer, mais elle a été rénovée au fil des siècles. Ce qui la rend spéciale, c’est son incroyable flèche de 151 m de haut, la tombe de Richard Coeur de Lion aka Richard Lionheart dont le cœur est toujours dans la crypte et sa façade gothique tellement sculptée que l’on dirait de la dentelle! 
La série de la cathédrale fut peinte depuis la maison 81 (aujourd’hui 47) de la rue du Grand-Pont. Il rentra enfin chez lui à Giverny en 1894 et les termina dans le confort de son atelier de Giverny. Il termine sa série en 94. La cathédrale est la série qui a fait de lui un homme relativement riche: il a vendu chacune de ses 20 toiles à 12000 francs soit 2000 €!

Comment s’y rendre : Prendre le train depuis la gare St Lazare.

Le port du Havre, Impression soleil levant

Il est difficile de localiser l’endroit où la peinture a été faite, dans le port du Havre mais il a fallu à peine quelques heures a Monet pour la terminer. L’idée était de rendre au mieux l’ambiance du port du Havre situé de l’autre côté de Honfleur, à l’embouchure de la Seine.

Monet envoya ce tableau à une exposition organisée en 1874 par Nadar. Monet, qui n’avait pas vraiment réfléchi a un nom pour le Catalogue, dit: « Appelons ça Impression ». Le 28 avril 1874, Louis Leroy se moque du tableau et écrit dans son article pour le journal Le Charivari « Que veut dire cet impressionniste?  » Et c’est ainsi que le nom du mouvement trouva son nom.

Où voir le tableau: Vous pouvez le voir au Musée Marmottan Monet à Paris.

Les Nymphéas, Giverny

La maison de Monet à Giverny mérite un article complet, mais en attendant voici une photo des nymphéas prise à l’Orangerie à Paris.

Comment se rendre à Giverny : 45 mins en train de la Gare St Lazare.  Vous avez des trains toutes les heures et une navette est disponible depuis la gare.  

Ou voir les peintures : L’Orangerie abrite les impressionnants panneaux de nénuphars.

LONDON, Charing Cross bridge

Monet Monet était fasciné par le brouillard que l’on pouvait voir à Londres le long de la Tamise. De sa chambre, à l’hôtel Savoy, l’un des plus beaux Hôtels de Londres, Monet peint 2 ponts: Waterloo et Charing Cross Bridge qui représente en fait le Hungerford Bridge, maintenant un très joli pont piétonnier et ferroviaire reliant le quai à la rive sud.

Ce qui est intéressant sur cette peinture est la densité du brouillard. Le brouillard à l’époque victorienne était principalement dû à la pollution provenant des usines.

House of Parliament

Le Parlement de Londres. Monet était très intéressé par le Parlement construit par Barry et Pugin entre 1838 et 1868 dans le style néo-gothique. À l’époque, c’était un sujet très moderne puisque le bâtiment venait juste d’être achevé. Le résultat est époustouflant! Il y a 19 peintures des parlements connues aujourd’hui 2 sont en France: un au musée d’Orsay et l’autre à Lille au Palais des Beaux-arts.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile !

Pour en savoir plus sur la version du “Parlement au coucher du soleil” exposée au Palais des Beaux-Arts de Lille réservez votre visite! « Monet à Paris et à Giverny ».

Et comme toujours…Soyez curieux !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Ce formulaire vous demande votre nom et votre adresse électronique afin que nous puissions communiquer avec vous. Consultez notre page Politique de confidentialité pour savoir comment nous traitons vos informations.

Laisser un commentaire

Retour haut de page