Halloween, origines et comment le fêter

Halloween, vous fait penser aux sorcières? Aux fantômes ? Selon les pays la signification d’Halloween change un peu. Pour vous mettre dans l’ambiance d’Halloween à la maison,voici un article sur la façon de le fêter en Angleterre, en Irlande et en Écosse ! 

Voici quelques idées d’activités !

Les origines d’Halloween en écosse

Avec sa réputation de nation la plus hantée du monde, l’Écosse offre sans aucun doute une expérience d’Halloween authentique.

Tout est parti d’une fête celtique : Samhain ou Samhuinn en gaélique écossais, des festivités pour célébrer la saison « sombre » aka l’hiver que l’on fête d’ailleurs toujours à Edimbourg pour Halloween. 

Traditionnellement tenu le 1er novembre, ce festival païen marque le début de la saison sombre et la fin des récoltes. beaucoup des coutumes d’Halloween que nous connaissons et aimons aujourd’hui sont en fait les restes de cette culture antique.

Samhain, Halloween en Irlande

Le peuple Celte tenait annuellement une fête le 1er novembre, le Samhain, qui veut dire « la fin de l’été ». Les festivités, qui commençaient le 31 octobre au soir, comportaient des rites druidiques, des banquets et parfois même des sacrifices. 

La tradition de la citrouille

La légende raconte qu’un irlandais, Jack O’Lantern, aurait fait affaire avec le Diable, pour obtenir la promesse de ne pas aller en Enfer. Mais lorsqu’il mourut, il n’a pas pu aller au Paradis. Errant dans les rues sombres de Dublin, Jack O’Lantern avait besoin de lumière pour éclairer son chemin. Le Diable lui donna les braises de L’Enfer et Jack les plaça dans un navet.

Les irlandais durent ensuite s’adapter, et ne trouvant pas de navet, utilisaient des citrouilles pour les célébrations d’Halloween.

Laisser un commentaire

Retour haut de page