Molière, l’homme derrière les pièces!

« Le chemin est long du projet à la chose » disait si bien Molière, dans Tartuffe.

Saviez-vous qu’hier, le 15 Janvier, c’était l’anniversaire de Jean Baptiste Poquelin, dit Molière ? Cet auteur et metteur en scène a bercé nos années lycées avec ses pièces de théâtre, que l’on devait lire. On se souvient tous du Malade Imaginaire, le Médecin malgré lui ou le Bourgeois Gentilhomme, mais connaît-on vraiment sa vie ?Dans cet article, vous allez découvrir l’homme derrière les œuvres.

L’ENFANCE DE MOLIÈRE

Tout d’abord, Molière est né le 15 Janvier 1622 à Paris. C’est l’aîné d’une fratrie de 5 enfants d’une famille de maître tapissiers du roi.

(Que veut dire Maître Tapissier ? : La Chambre du Roi comprend une centaine de personnes : elle compte notamment huit tapissiers qui ont la charge de faire le lit du monarque, à disposer les tapisseries dans les appartements royaux, lors des déplacements de la Cour, et à veiller sur le mobilier.)

De plus, Molière perd sa mère quand il a dix ans. Le jeune garçon commence ses études au sein du prestigieux collège jésuite de Clermont (l’actuel lycée Louis-le-Grand à Paris) pour y apprendre les humanités et la philosophie. Puis, il exerce quelques mois le métier d’avocat puis hérite de la charge de tapissier du roi. Il s’intéresse tôt au théâtre 🎭, sous l’influence de son grand-père qui l’emmène voir les spectacles de l’Hôtel de Bourgogne.

JEAN BAPTISTE DEVIENT MOLIÈRE

Puis, en 1643, il fonde avec la comédienne Madeleine Béjart (comédienne célèbre pour sa beauté et la variété de son jeu ) et sa troupe : “L’Illustre Théâtre” et il devient “Molière”, mais au vu de la concurrence, “l’Illustre Théâtre” fait faillite dès 1645. Pour autant, il n’abandonne pas ses rêves de théâtre et il rejoint avec les Béjart une troupe itinérante en province. La troupe est sous la protection du prince de Conti, gouverneur du Languedoc. Molière commence à écrire pour la compagnie : des farces, puis des comédies 🎭. Mais le prince de Conti, devenu dévot, retire son appui aux comédiens et la troupe quitte la province pour Paris, où Molière obtient la protection de Philippe d’Orléans, dit « Monsieur », frère unique du roi.

À LA COUR DU ROI

Le 24 octobre 1658, la troupe débute devant la Cour. Ils se produisent au Louvre devant Louis XIV, Anne d’Autriche, Mazarin et les comédiens de l’hôtel de Bourgogne. Ils jouent successivement Nicomède de Corneille et une farce de Molière qui n’a pas été conservée, Le Docteur amoureux.

Le 18 Novembre 1659, il met en scène les précieuses Ridicules, dans laquelle il joue le rôle du valet Mascarille. Cette pièce sera un succès triomphal et crée un effet de mode. Le succès fut tel qu’on venait à Paris de vingt lieues à la ronde afin d’en avoir le divertissement. Le sujet est copié et repris mais Molière fait imprimer sa pièce à la hâte car on tente de la lui voler. C’est la première fois qu’il publie, il a désormais le statut d’auteur. 🎭

LA VIE PRIVÉE DE MOLIÈRE

Le 23 janvier 1662, Molière, 40 ans, signe un contrat de mariage avec Armande Béjart, âgée d’une vingtaine d’années, qu’il épouse religieusement le 20 février. Dans les deux occasions, la jeune femme est dite fille de Joseph Béjart et Marie Hervé, et sœur de Madeleine Béjart. Toutefois, certains contemporains voient en elle la fille de Madeleine.

Ils ont deux fils, morts très jeunes, et une fille, Esprit-Madeleine qui est morte en 1723 sans descendance. Ils ont eu aussi une fille et un fils, morts juste après leur naissance.

À 43 ans, il est atteint d’une fluxion au poumon, une inflammation aiguë du poumon.

REPRÉSENTATIONS THÉÂTRALES

Pour autant, il ne s’arrête pas là et continue de mettre en scène ces œuvres théâtrales, malgré sa maladie.

A partir de 1664, et pendant huit ans, Molière et Lully, surintendant de la musique royale, collaborent avec succès : Lully composant la musique des comédies de Molière pour les grandes fêtes royales.

En ce qui concerne ses pièces de théâtre, Molière a fait, au cours de sa vie des pièces de théâtres sous différentes formes : la farce et la comédie avec Le Médecin Malgré Lui, la comédie satirique avec Le Malade Imaginaire, la comédie mythologique avec L’avare, la comédie-ballet avec Le Bourgeois Gentilhomme, la comédie de mœurs avec Les Précieuses Ridicules, la comédie de caractère (Tartuffe), la comédie philosophique (Dom Juan) et le genre sérieux (Psyché).

Certaines de ces pièces sont des échecs, d’autres provoquent des scandales comme l’École des femmes en 1664 qui est accusée d’être blasphématoire ou comme Tartuffe en 1664, qui est interdit par les dévots. En revanche, entre 1668 et 1670, l’Avare et le Bourgeois Gentilhomme sont des triomphes.

Le 17 Février 1672, Madeleine Béjart meurt, un an jour pour jour avant Molière. Elle est inhumée sous les charniers de l’église Saint-Paul. Elle a en effet reçu les derniers sacrements, après avoir signé (sous la contrainte) l’acte de renonciation solennelle à la profession de comédienne.

RIDEAU !

Le 17 février 1673, lors de la quatrième représentation du Malade imaginaire 🎭, un malaise le saisit sur scène, à cause de son problème au poumon. Transporté chez lui, rue de Richelieu, il meurt dans la soirée.

Molière n’ayant pas signé de renonciation à sa profession de comédien, il ne peut recevoir une sépulture religieuse, car le rituel du diocèse de Paris demande une renonciation faite par écrit ou devant un prêtre. L’Église est embarrassée. Et, de l’autre côté, refuser une sépulture chrétienne à un homme aussi connu risquait de choquer le public. La solution était de s’adresser à l’archevêque de Paris, ce que fait Armande le 18 février. Mais malheureusement cela n’a pas lieu et elle s’est jeté aux pieds du roi pour avoir un enterrement digne. Grâce à l’intervention du roi, le corps de Molière a eu droit à un enterrement opéré de nuit et sans « service solennel », au cimetière Saint-Joseph. Ce cimetière se trouvait entre les rues du Croissant, Montmartre et Saint-Joseph à Paris. Il est fermé vers 1781 et est détruit vers 1796.

Le 6 juillet 1792, les autorités révolutionnaires firent exhumer les restes de Molière au cimetière de l’Est, l’actuel Père-Lachaise, où il reçut une place définitive le 2 mai 1817.

L’École des Femmes 🎭

(1662)

L’École des femmes est une comédie écrite par Molière dont la première représentation a lieu le 26 décembre 1662 . C’est la pièce de théâtre qui eut le plus de succès et rapporta le plus à la troupe de Molière. Cette comédie en cinq actes traite de la place de la femme dans la société du XVIIe siècle et critique des mœurs de l’époque. L’École des femmes avait suscité un scandale à l’époque : on reprochait à Molière de mettre sur le théâtre comique des sujets trop graves (l’éducation morale et religieuse des femmes).

Résumé de la pièce :
La pièce met en scène Agnès, une jeune fille naïve et soumise, qui est contrainte d’épouser Arnolphe, un vieil homme qu’elle n’aime pas mais qui l’a élevée depuis son enfance. Elle est placée sous la surveillance d’Alain et de Georgette qui sont des serviteurs stupides. Arnolphe redoute une chose par dessus tout : d’être un mari trompé.

Le Misanthrope 🎭

(1666)

Le Misanthrope est une comédie en cinq actes et en vers de Molière. Cette pièce se nomme également l’Atrabilaire amoureux. Elle a été représentée pour la première fois le 4 juin 1666 sur la scène du Palais-Royal. Le sous-titre « ou l’Atrabilaire amoureux » ne figure pas dans les éditions publiées de cette pièce mais seulement dans la mention manuscrite de Molière pour l’impression de sa pièce.

Résumé de la pièce :
Le personnage principal se nomme Alceste. Il déteste l’humanité car il trouve les hommes hypocrites, peureux et pleins de compromissions. Alceste est un misanthrope. Pourtant, il aime passionnément une femme à la langue fourchue et très coquette ; elle porte le nom de Célimène.

Le Médecin Malgré Lui 🎭

(1666)

Le Médecin malgré lui est une pièce de théâtre de Molière en trois actes en prose représentée pour la première fois le 6 août 1666 au Théâtre du Palais-Royal, où elle obtint un grand succès.
La parodie des pratiques médicales de l’époque constituent les principaux thèmes du Médecin malgré lui, dissimulant une dénonciation du charlatanisme, une satire de la crédulité, voire une critique de la religion.

L’Avare 🎭

(1668)

L’Avare est une comédie de Molière en cinq actes et en prose et représentée pour la première fois sur la scène du Palais-Royal le 9 septembre 1668.

Résumé de la pièce :
Harpagon, riche vieillard, fait subir à toute sa maisonnée sa passion aveugle et tyrannique pour l’argent. Son avarice fait obstacle aux projets amoureux de ses enfants, le pousse à soupçonner ses proches et donne envie à ses serviteurs de le tromper.

Tartuffe ou l’Imposteur 🎭

(1669)

Le Tartuffe ou l’Imposteur est une comédie de Molière en cinq actes et en vers créée le 5 février 1669 sur la scène du Théâtre du Palais-Royal.
Une première version en trois actes, avait été donnée, sous le titre Le Tartuffe ou l’Hypocrite, au château de Versailles, le 12 mai 1664, devant Louis XIV et sa cour. Sur les instances de l’archevêque de Paris, le roi en interdit les représentations publiques. Molière entreprend de remanier sa pièce pour la rendre moins provocante, et le 5 août 1667, au Palais-Royal, la troupe en donne une version en cinq actes intitulée L’Imposteur. Interdite à son tour, elle n’a qu’une représentation. Dix-huit mois plus tard, la version définitive est autorisée et connaît un immense succès public.

Résumé de la pièce :
C’est l’histoire d’un faux dévot qui essaye par tous les moyens de duper Orgon (le maître de maison) et sa mère Mme Pernelle qui ont totalement confiance en Tartuffe. Mais, le reste de la famille a démasqué le jeu de l’imposteur et essaye à tout prix d’ouvrir les yeux à Orgon et Mme Pernelle.

Le Bourgeois Gentilhomme 🎭

(1670)

Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet de Molière, en trois puis cinq actes en prose (sauf les entrées de ballet qui sont en vers), représentée pour la première fois le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV, au château de Chambord par la troupe de Molière. La musique est de Jean-Baptiste Lully.
Ce spectacle est très apprécié par Louis XIV qui l’impose à ses courtisans plutôt hostiles.

Résumé de la pièce :
M. Jourdain est un riche bourgeois dont l’obsession est d’appartenir à la noblesse. Il s’efforce pour y parvenir d’acquérir les manières et la culture nécessaires en multipliant les leçons particulières (musique, danse, escrime, philosophie). Quoique marié, il convoite une marquise qui se joue de lui avec la complicité de son amant, le comte Dorante. La fille de M. Jourdain, Lucile, aime Cléonte mais le père s’oppose à leur mariage parce qu’il n’est pas noble. Aussi les jeunes gens vont-ils user d’un stratagème pour obtenir son accord, en utilisant son goût des honneurs…

Les Femmes Savantes 🎭

(1672)

Les Femmes savantes est une comédie de caractère de Molière, en cinq actes et en vers, créée le 11 mars 1672 par la Troupe du Roy au Palais-Royal.

Résumé de la Pièce :
Cette œuvre littéraire retranscrit l’histoire de trois femmes bourgeoises (Philaminte, Bélise et Armande) passionnées de science et de poésie, manipulées par un faux savant (Trissotin), dont les intentions ne sont qu’arrivistes et opportunistes. Ces « Femmes savantes » tentent, tant bien que mal, de s’imposer aux autres membres de la famille, qui entreprennent de dévoiler la vraie nature de ce poète pédant.

Le Malade Imaginaire 🎭

(1673)

Le Malade imaginaire, dernière œuvre dramatique écrite par Molière, est une comédie-ballet en trois actes et en prose, créée le 10 février 1673 par la Troupe du Roi sur la scène du Palais-Royal à Paris.

Résumé de la pièce :
Argan, un bourgeois, se croit toujours malade ; sa femme lui dispense des soins attentifs, mais n’attend que sa mort pour pouvoir hériter. Il se fait soigner par des médecins d’avantage soucieux de plaire à leur patient que de la santé de celui-ci. Pour que son maître mange bien, Toinette, sa servante, se déguise en médecin et lui dispense des conseils plus raisonnables.
Il préférerait voir sa fille mariée à Thomas Diafoirus, le fils d’un médecin, plutot que Cléante, dont sa fille est amoureux , car Cléante est pauvre. Toinette recommande à Argan de faire le mort et d’observer les réactions de sa famille….

Et vous, quelle est votre pièce de théâtre préférée de Molière ?

Si vous avez aimé cet article rendez-vous sur le site de la Comédie Française qui est souvent appelée la Maison de Molière ou à sa dernière demeure à Paris.

J’espère que cet article vous aura donner envie de revoir ou relire les pièces de théâtres de ce grand auteur !

Et comme toujours…Soyez curieux !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Ce formulaire vous demande votre nom et votre adresse électronique afin que nous puissions communiquer avec vous. Consultez notre page Politique de confidentialité pour savoir comment nous traitons vos informations.

Laisser un commentaire

Retour haut de page