BEST OF DES PATISSERIES D’AUTOMNE

L’automne bat son plein, c’est la saison des citrouilles, des potimarrons, des pommes, des poires, des raisins, des noix, et des châtaignes! Nous avons aussi des fruits et des cucurbitacée que l’on peut utiliser pour de délicieux desserts! Aujourd’hui nous explorons ensemble l’origine de certains desserts automnales que vous pouvez réaliser chez vous après avoir fait un arrêt au marché du coin!

LA TARTE A LA CITROUILLE DE THANKSGIVING

Tout d’abord, je vous présente la tarte à la Citrouille, typique de la fête de Thanksgiving !

La tarte à la citrouille est un dessert traditionnel, souvent consommée en automne et au début de l’hiver, plus particulièrement pendant Thanksgiving et Noël aux États-Unis et au Canada. La citrouille est un symbole de la moisson et se retrouve également lors de la fête d’Halloween.

En outre, la fête de Thanksgiving célèbre l’aide apportée par les Indigènes aux Pèlerins débarqués du Mayflower en 1620. Mais ce n’est qu’en 1863 que Thanksgiving a été instauré fête nationale par Abraham Lincoln. Il a également fixé cette fête au quatrième jeudi du mois de novembre.

D’ailleurs, la tarte est composée d’une crème à base de citrouille cuite sur un fond de tarte. Elle est souvent agrémentée de noix de muscade, de cannelle, de clous de girofle et de gingembre. Des traces de culture de la famille des courges, datant d’entre 7000 et 5500 avant notre ère, ont été trouvées au Mexique. La citrouille a été ramené en Europe grâce à Christophe Colomb lors d’une expédition des Caraïbes en 1492. Les paysans cuisinaient alors la citrouille comme une pomme de terre, sous la cendre. Puis, la citrouille a été exporté aussi en Angleterre, où on commença rapidement à utiliser sa chair pour la préparation de tarte. Enfin, la tarte à la citrouille fut introduite à la cuisine américaine au début du XIXème siècle, où elle devint un élément essentiel du repas de Thanksgiving. 

S’il vous reste de la pulpe de dont vous ne savez pas quoi en faire ? Je vous conseille de suivre la recette de Stéphanie que vous pouvez trouver sur son blog Cuisine Moi un Mouton

LE POTIMARRON, LA STAR DE L’AUTOMNE

Ensuite, je vous présente le légume phare de l’automne : le Potimarron !

Le potimarron est de la famille des Cucurbitacées. Il a une forme de poire (piriforme) ou de toupie. Sa couleur est rouge à rouge brique ou même rose, bronze ou vert par mutation. Sa chair est jaune et farineuse. Les potimarrons sont d’origine mésoaméricaine et sont arrivés dans l’Ancien Monde lors de l’échange colombien. Ils auraient été introduits au Japon par des navigateurs portugais, et malgré leur implantation actuelle dans la gastronomie française, ils n’auraient gagné l’Europe que tardivement. En effet, une famille japonaise aurait apporté ce légume en France en 1957 seulement. Ces premiers potimarrons, appelés alors « potiron doux de Hokkaido » se sont rapidement et largement diffusés dans les jardins d’Europe. C’est à partir de ce moment-là que se développe la variété appelée « Potimarron français » qui est aujourd’hui une des plus cultivées dans les jardins potagers.

Vous avez un potimarron chez vous et vous souhaitez le transformer en dessert ? Dans ce cas, venez cuisiner cette recette du blog de Leila : Je vais vous cuisiner !

LE GÂTEAU À LA CHÂTAIGNE

Puis, je vous présente le gâteau à la châtaigne !

Le châtaignier est présent depuis des millénaires sur Terre. L’homme considérait le châtaignier comme un arbre nourricier, fournissant à la fois des fruits pour l’alimentation et du bois pour l’ameublement. Surnommé « arbre à pain », le châtaignier est principalement cultivé dans les régions montagneuses, dans lesquelles les plantations céréalières sont compliquées, voire impossibles (Corse, Cévennes, Auvergne, Ardèche, etc.).

Une question que l’on se pose tous : quelle est la différence entre un marron et une châtaigne ? : Les marronniers sont présents dans les villes, les parcs et les allées. Alors que les châtaigniers se trouvent dans les bois ou en forêt. De plus, la châtaigne loge dans une bogue brune, hérissée de nombreux longs piquants. A l’intérieur, on trouve généralement 2/3 châtaignes, petites et aplaties. Or, le marron se trouve dans une bogue épaisse, verte, pourvue de petits pics. A l’intérieur, on trouve un seul gros marron arrondi.

De ce fait, le castagnaccio ou le gâteau de châtaignes est un dessert d’automne cuit au four, à base de châtaignes, d’eau, d’huile d’olive, de pignons de pin et raisins secs. Il y a plusieurs variantes à cette pâtisserie. Le castagnaccio est un gâteau de farine de châtaignes que l’on trouve généralement en Italie, dans les régions de Toscane, Ligurie, Piémont et Émilie-Romagne, et en Corse. C’est un dessert rural, typique de la région des Apennins ( chaîne de montagnes en Italie).

Vous souhaitez confectionner le gâteau à la châtaigne, venez faire un tour sur le blog de Valérie : 1,2,3 Dégustez

LE CLAFOUTIS AUX POIRES

En outre, je vous présente le fameux Clafoutis aux Poires !

Le clafoutis est un gâteau traditionnellement composé de cerises « masquées » par le gâteau.

D’ailleurs, le nom de clafoutis est attesté avec certitude à partir de 1864. Il est originaire de la région Limousin et Auvergne. Le nom de clafoutis, de l’occitan clafotís, proviendrait du verbe clafir ou claufir qui signifie «remplir».

En cette saison, rien de mieux qu’un clafoutis aux poires, cela utilise des fruits des saison!

Vous souhaitez faire un clafoutis ? Venez vite découvrir la recette d’Audrey sur son blog Audrey Cuisine.

LE CRUMBLE AUX POMMES

Ensuite, on parlera de pommes : avec le Crumble aux Pommes !

Le crumble, en général aux fruits, aussi appelé croustade au Canada, est un dessert d’origine britannique composé d’une couche de fruits dans le fond du plat, et d’une couche de pâte à l’apparence émiettée, appelée aussi chapelure, d’où le nom : en anglais « to crumble » signifie « s’émietter ».

D’ailleurs, le crumble a été créé au Royaume-Uni. Saviez-vous, que l’on peut aussi préparer ce plat en salé ?

Si vous souhaitez réaliser un crumble sucré, n’hésitez pas allez faire un tour sur le blog de Cécile : Royal Chill !

LA TARTE AUX POMMES

Comment passer à côté de la Tarte qui est connu de tous ? Voici la Tarte aux Pommes !

C’est un des classiques de la pâtisserie française et qui est facile à faire! L’histoire de la tarte feuilletée aux pommes remonte à l’époque du Moyen-Âge. C’est en Angleterre, pays du pudding et des desserts aux pommes, que l’on trouve les premières traces de ce dessert. La plus ancienne recette remonterait au XIVème siècle.

La tarte aux pommes est un type de tarte sucrée, faite d’une pâte feuilletée ou brisée garnie de pommes émincées. Cette tarte peut être consommée chaude, tiède ou froide.

De plus, la tarte peut être faite avec toutes sortes de variétés de pomme pourvu qu’elles soient acidulées. La tarte est garnie soit de pommes, soit de compote de pommes. Si elle est complétée par du flan et sans compote, elle sera dite « tarte à l’alsacienne ». En plus de cela, elle peut être parfumée à la noix de muscade ou à la cannelle et servie avec une boule de glace à la vanille, de la crème fraîche, voire accompagnée d’une tranche de cheddar aux États-Unis. 

Il y a plusieurs variantes de la tartes aux pommes, par exemple: 

  • tarte tatin
  • tarte normande
  • grillé aux pommes
  • apple pie ( tourte aux pommes) aux Etats-Unis

Vous voulez revenir aux bases avec une classique tarte aux pommes ? Venez découvrir le blog de Thomas : La Cuisine de Thomas !

LA FEUILLE D’AUTOMNE

Ensuite, nous avons le gâteau : La Feuille d’Automne !

La feuille d’automne est un gâteau composé de couches de meringue et de mousse au chocolat. Le tout emprisonné dans une fine feuille de chocolat noir et recouvert, traditionnellement, de fins copeaux de chocolat froissés. Cet entremets vient du célèbre pâtissier Gaston Lenôtre. Celui-ci était aussi le chef de l’entreprise Le Nôtre.

Si vous voulez en savoir plus sur la recette de la feuille d’automne, venez vite découvrir le blog de Christelle : Il était une fois la pâtisserie !

LES MENDIANTS AU CHOCOLAT

Enfin, nous avons les mendiants au Chocolats que l’on confectionne en Période de Noël !

Le mendiant en chocolat est une confiserie composée d’un palet de chocolat surmonté de quatre fruits secs ou lamelles de peau d’agrume confites.

De plus, les fruits étaient à l’origine les quatre mendiants du Noël provençal, dont la couleur évoquait la robe des quatre principaux ordres mendiants : les raisins secs pour les augustins, les noisettes pour les carmes, les figues sèches pour les franciscains et les amandes pour les dominicains.

De plus, on peut trouver maintenant d’autres garnitures, pistaches ou peau d’orange confite, par exemple. 

Les fêtes de Noël approche et vous voulez faire un dessert simple ? Rendez-vous sur le blog de Julie Myrtille !

Ces desserts vous ont-ils donné faim? Alors, n’hésitez pas et cliquez sur les liens des articles pour suivre les recettes de votre pâtisserie préférée de l’automne !

Et comme toujours… Soyez Curieux !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Ce formulaire vous demande votre nom et votre adresse électronique afin que nous puissions communiquer avec vous. Consultez notre page Politique de confidentialité pour savoir comment nous traitons vos informations.

Laisser un commentaire

Retour haut de page