Lille Main Square Fog over the river Fashion in Lille St So Black bird

Blog

Sep 5, 2016

Londres est en feu!


Category:United Kingdom London Art Tips UK and Ireland 
Posted by: pascaline
Cette année, pour commémorer le 350eme anniversaire du grand incendie de Londres, la ville organise un festival appelé "London burning» l’occasion de redécouvrir l'histoire de l’incendie, les sites brûlés et les transformations de la ville de Londres depuis 1666.
 
La nuit dernière sur les bords de la Tamise on pouvait voir une reconstitution du grand incendie sur une maquette de 120 mètres représentant  Londres en 1666. Il a fallu 30 minutes pour que le feu détruise cette installation artistique. La regarder brûler était une expérience incroyable!
 
 
 
Si vous n'avez pas eu la chance de le voir une rediffusion est disponible sur BBC 4. Le festival comprend des expositions, des spectacles et de nombreuses conférences sur Londres après l'incendie. Certains sites touristiques offrent des tarifs réduits jusqu'au 9 Septembre alors tous à Londres !
 
 
Mais comment l'incendie de 1666 a t'il commencé?
Il y a 350 ans, le 2 Septembre 1666, dans une petite rue londonienne appelée Pudding Lane Thomas Fariner, boulanger du roi Charles II part se coucher après avoir étouffé ses fourneaux pour la nuit. Quelques heures plus tard, les fourneaux prennent feu et la boutique s’enflamme. Les habitants parvinrent à s’échapper en sautant par la fenêtre mais malheureusement la femme de chambre meurt dans l’incendie. Elle est la première victime de l’incendie.
 
À l'époque, les rues sont très étroites, et en dépit de l'interdiction récente de construire des maisons à toit de chaume, ils sont encore très communs. En raison des taxes foncières, les londoniens construisent leurs maisons en utilisant la plus petite surface possible au rez-de-chaussée et bâtissent les étages supérieurs avec une superficie de plus en plus grande si bien que les maisons de part et d’autre de la rue se touchent presque. En cette fin d’été 1666 le temps était sec et les toits de chaume prirent feu. En quelques heures l’échoppe du boulanger est transformée en un énorme brasier que les gens du quartier n’arrivent pas à éteindre. Voyant le feu se propager les habitants sont  contraints de fuir et se réfugient sur des barques sur la Tamise.
 Propriété de London Museum Archives.
 
L’incendie fit rage pendant 4 jours, brûlant tout sur son passage.
Samuel Pepys un historien de l'époque écrit que le feu fut enfin contrôlé lorsque par ordre du roi, le maire de Londres fit abattre les maisons pour créer des coupe-feu qui étouffèrent l’incendie. A l’époque la façade de chaque maison était munit d’un «crochet de feu » un gros crochet qui permet aux habitants d’abattre une maison si un feu venait à se déclarer. Pour faire mourir le feu plus rapidement le maire fit sauter les maisons à la Poudre. Le 5 septembre les habitants sont autorisés à retourner chez eux. Ils ne trouvent que des décombres. Le bilan de l’incendie est très lourd : plus de 100.000 personnes sont laissées sans-abri, 84 églises et près de 14 000 maisons ont été brûlées.
 
La cathédrale de Saint Paul fut entièrement détruite ce qui permit a Christopher Wren de réaliser son rêve : Construire une cathédrale. Si jamais vous passez par St Paul, levez les yeux : Au-dessus des colonnes qui font face au Millenium Bridge on peut voir un Phoenix aux ailes déployées, debout sur une pierre sur laquelle on peut lire "Resurgam". Cette pierre trouvée par Christopher Wren dans les ruines de l'ancienne cathédrale est la seule qu’il choisit d’utiliser pour son inscription « Resurgam » qui signifie renaitre en latin.  Bien trouvé car Londres tel un phénix renaît toujours de ses cendres !
 
Après l'incendie le roi Charles II demande une enquête car les londoniens exigent la punition du responsable de l’incendie. L’enquête est bâclé et on trouve un bouc émissaire  parfait: Robert Hubert, un pauvre français, qui après avoir été torturé avoue un crime dont on sait maintenant qu’il était innocent ! En effet d’après les registres de l’époque il est écrit que Mr Hubert n’était arrivé à Londres en bateau 2 jours après le début de l’incendie...
 
C’est depuis cette époque qu’l est strictement interdit d’avoir un toit de chaume à Londres. Quelques mois plus tard King Charles demanda la construction du Monument, une colonne de 62m pour commémorer le plus grand incendie de l'histoire de Londres.
 
 
Extra 1627

ShowImageAtTop: 0

ShowImageAtBottom: 0



This site uses cookies to provide and improve the service. You can switch off all unnecessary cookies here.