Menu


Chef d'oeuvre du Louvre- Les noces de Cana, Paulo Véronese

Publié: 24 janvier 2019 • Catégories: France · · Art Tips

Detail_des_noces_de_Cana.jpg

Commandité en 1563 par les moines du monastère bénédictin de l'île de San Giorgio Maggiore de Venise, Les Noces de Cana représentent le premier miracle du Christ. Ce tableau gigantesque de 6.70 par 9,80 a une surface de 67m2. Il aura fallu 15 mois à Véronèse et à son atelier pour terminer ce chef d’œuvre.  Le tableau reposait sur e mur du réfectoire jusqu’en 1793 lorsque l’armée de Napoléon l’emporta. Un butin extraordinaire mais comment le transporter? Ils le découpèrent en 7 parties avant de le recoller au Louvre. Le tableau représente les Noces de Cana ou le premier miracle du Christ. Le tableau est divisé en deux.

Commençons par le premier plan : La scène est un immense banquet ou siège une soixantaine de personnes. Au centre Jésus et Marie préside l’assemblée.Pourquoi sont-ils au centre ? Il était courant ,au XVIeme siecle, lorsque l’on avait des hôtes de marques à sa table de les placer au centre et c’est sans aucun doute ce que Véronèse a voulu montrer. Les mariés sont à la gauche de l’assemble et le mari semble légèrement énervé en tend sa main pour attraper une coupe de vin que lui tend son jeune serviteur. Sur la table des fruits, pour montrer que les convives en sont au dessert: On peut voir des raisins et des melons sur toutes les assiettes. Beaucoup de verres sont vides. Pourquoi ?

Véronèse a peint le suivi le chapitre 2 de l'évangile de Saint Jean. Voilà ce qu’il dit :

« Or, le troisième jour, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. Comme le vin venait à manquer, la mère de Jésus lui dit: «Ils n'ont plus de vin.»

 Jésus lui répondit: «Que me veux-tu, femme? Mon heure n'est pas encore venue.»

 Sa mère dit aux serviteurs: «Faites tout ce qu'il vous dira.»  Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune une centaine de litres.

Jésus leur dit: «Remplissez d'eau ces jarres.» Et ils les remplirent jusqu'au bord. 8 «Puisez maintenant, leur dit-il, et apportez-en à l'organisateur du repas.» Et ils lui en apportèrent. 9 L'organisateur du repas goûta l'eau changée en vin. Ne sachant pas d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient bien, il appela le marié et lui dit: «Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; mais toi, tu as gardé le meilleur vin jusqu'à présent!» Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. »

Commençons par la table de gauche. A son extrémité siège le jeune marié vêtu d’une robe rouge aux manches bleues et d’une magnifique cape doré. Sur ses genoux un petit chien.  Face à lui un homme habillé d’une robe verte vient discuter avec lui. Il semble apporter des cadeaux. A sa droite est assise la jeune mariée, habillée d’une robe bleue et blanche. Toute la table semble regarder vers le couple. Pourquoi ?  Car 2 serviteurs viennent d’apporter une coupe de vin au marié et la table semble attendre sa réaction  face à ce miracle. Le marié semble légèrement contrarie. Cela pourrait être pour 2 raisons : Manquer de vin a un mariage est embarrassant mais que les gens disent que l’hôte a gardé le meilleur vin pour le dessert encore plus ! La coutume comme l’explique St jean est de servir le meilleur vin en premier.

Au centre de la table siègent Marie et Jésus reconnaissable à leurs auréoles. Marie est représentée comme une femme âgée ce qui n’est pas courant. Elle est vêtue de noir ce qui annonce la Passion. Jésus est le seul à regarder directement les spectateurs. Il a l’air très calme dans cette foule agitée comme s’il venait d’accepter son rôle.

Devant lui le groupe de musiciens très richement vêtu a recommence a jouer.  Notez les couleurs extraordinaires de de leurs robes et des reflets sur les manches. On peut presque toucher l’étoffe.  A leurs pieds 2 lévriers se reposent.

 

A leur droite se trouvent 2 personnages très importants dans la composition. Un serviteur vêtu de Jaune  verse le vin depuis une jarre utilise pour l’eau dans une carafe à vin. Derrière lui l’un des hôtes inspectent la coupe de vin que l’on vient de lui servir, un poing sur la hanche. A la droite du serviteur trône une jarre autour de laquelle joue un chat. Cette jarre va surement être servie aux hôtes de la table de droite, très agités qui regardent en l’air pour inviter le spectateur à regarder la partie supérieur du tableau.

 

La partie supérieure du tableau est pleine de symboles. A droite Le long des colonnades, des serviteurs apportent de la viande. Au centre juste au-dessus de la tête de jésus un serviteur hache la viande d’agneau, le couteau juste au-dessus de la tête de Jésus. Cela semble annoncer le sacrifice de Jésus. Et au-dessus d’eux, des oiseaux dans le ciel semble être la come un sombre présage.

La  symbolique est forte, l’exécution remarquable, les couleurs somptueuses. Les noces de Cana sont un chef d’œuvre longtemps admirés par les vénitiens et depuis quelques années par les visiteurs qui pensent à tourner le dos à la Joconde. Si vous passez par l’aile Denon du Louvre, pensez à admirer cette œuvre car la véritable star c’est elle !

Share this article...

Ce site utilise des cookies pour fournir et améliorer le service. Vous pouvez désactiver tous les cookies inutiles ici.